written by
Denise Jacobs

À Courtrai, l’échange de subventions vélo contre des voitures est un vrai succès

Success Stories 2 min read , February 21, 2020

34 habitants de Courtrai se passent désormais de voiture. En échange, la ville leur offre une subvention de 400 euros. « C’est un succès inattendu », s’étonne l’échevin à la Mobilité Axel Weydts (SP.A).

Danny Ravau (à droite) a reçu la première subvention vélo de l’échevin Axel Weydts (SP.A) (Photo : VKK)

Chaque petit geste compte lorsqu’il s’agit d’améliorer la qualité de l’air à Courtrai. C’est ce que l’échevin à la Mobilité Axel Weydts (SP.A) avait en tête lorsqu’il a créé la subvention vélo. Chaque personne qui se débarrasse de sa voiture reçoit 400 euros.

Qui ferait une chose pareille?

Mais au bout d’un trimestre, déjà 24 subventions ont été accordées. Dix autres dossiers sont en attente d’approbation.

Tous les matins, Danny Ravau se rend à Courtrai depuis Heule à vélo. Il a acheté un vélo pliant électrique et a mis sa voiture au placard.

"J’ai décidé de vendre ma voiture", explique Danny. "J’ai acheté un bon vélo pliant électrique en mars. Je peux parfaitement faire mes trajets quotidiens avec. Je ne le regrette pas du tout. Non seulement c’est bon pour l’environnement, mais c’est aussi beaucoup moins cher qu’une voiture. La pluie ne me dérange pas. Il existe un tas de vêtements imperméables convenables. Je peux aussi prendre le train avec mon vélo sans supplément. Sincèrement, qui prend encore sa voiture pour aller à Anvers aujourd’hui, avec tous les embouteillages ?”

Un potentiel exceptionnel à Courtrai

Danny a payé son vélo électrique 1 500 euros. Il dit que c’est la subvention qui l’a convaincu de franchir le pas. Mais tout le monde ne peut pas faire comme lui.

"Ce succès a été plutôt inattendu", affirme l’échevin Axel Weydts. "Parmi les personnes qui demandent la subvention, on trouve des jeunes comme des moins jeunes. Je me rends bien compte que ce n’est pas faisable pour tout le monde. Mais il est aussi possible de recevoir une subvention en se débarrassant d’une deuxième voiture.
Onze demandes pour un vélo électrique, dix pour un vélo classique et trois pour un vélo porteur ont été approuvées jusqu’à présent. Toute personne qui demande une subvention s’engage à ne pas acheter de voiture pendant au moins deux ans.
Le potentiel d’utilisation des vélos à Courtrai est énorme. Les citoyens utilisent toujours leur voiture plus que la moyenne, d’après le moniteur urbain."

Félicitons nos collègues de Courtrai pour leur fantastique travail!

FutureproofedCities permet aux villes et aux régions d’inciter leurs administrés à participer aux actions climat. Vous voulez savoir comment cet outil peut vous aider ? Jetez un œil ici.

Vous voulez plus d’articles ? Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle pour découvrir d’autres modèles de réussite et faire le plein d’inspiration !

(Source: Het Nieuwsblad, FutureproofedCities)

Mobility
Subscribe for articles, tips, stories, and inspiration by our Futureproofed team, delivered straight to your inbox — once a month.
Sign up for our newsletter