written by
Denise Jacobs

Pourquoi les coopératives d’énergie constituent-elles une plus-value pour votre plan climat

Climate Actions Energy 7 min read , February 11, 2020

Depuis quelques années, les coopératives d’énergie connaissent une croissance fulgurante 📈. Elles produisent leur propre énergie, ce qui leur permet d’investir au niveau local (plutôt que l’argent disparaisse dans les poches de multinationales étrangères). Cela présente plusieurs avantages pour les coopératives proprement dites, mais également pour votre plan climat. Vous voulez savoir de quelle manière? Lisez ce qui suit pour tout savoir! 🙌

Cet article est basé sur notre webinaire, dans lequel Jan de Pauw (RESCOOP) et Ben Caussyn (Ville d’Eeklo) exposent tout ce que vous devez savoir pour vous lancer.

Commençons par expliquer ce qu’est une coopérative citoyenne. Vous êtes déjà expert? N’hésitez pas à passer directement aux points 3 et 4 pour découvrir les avantages de ces coopératives et comment vous pouvez les soutenir dans votre commune!

1. Qu’est-ce qu’une coopérative citoyenne? 🙋

🤓 Le réseau de coopératives en Flandre (ICA) définit une coopérative citoyenne de la manière suivante : « ... une association autonome de personnes unies volontairement pour répondre à leurs besoins et aspirations économiques, sociaux et culturels communs par le biais d’une entreprise détenue conjointement et contrôlée démocratiquement. »

Les coopératives reposent sur sept principes énoncés par l’ICA, à savoir :

  • L’adhésion volontaire et ouverte
  • Le contrôle démocratique exercé par les membres
  • La participation économique des membres
  • L’autonomie et l’indépendance
  • L’éducation, la formation et l’information
  • La coopération entre coopératives
  • Le souci de la communauté

D’après Jan de Pauw, les principes les plus importants sont l’autonomie et le contrôle démocratique. Cela signifie qu’aucun poste n’est réservé. Tous les citoyens sont autorisés à présenter leur candidature pour entrer au Conseil d’administration et prendre part à la coordination de l’organisation.

Le principal objectif d’une coopérative d’énergie citoyenne est de produire de l’énergie renouvelable destinée à sa propre utilisation. Cela signifie qu’elle ne se concentre pas sur la réalisation de bénéfices, mais uniquement sur la satisfaction de ses propres besoins, et ce de manière durable.

2. Comment les coopératives fonctionnent-elles?

Les coopératives citoyennes appliquent un modèle participatif direct. Un groupe de personnes décide de subvenir à ses propres besoins et de créer une coopérative ensemble. Les membres élisent eux-mêmes un Conseil d’administration. Puis, ils collectent des fonds qui permettent à la coopérative d’acquérir une installation (éoliennes, panneaux solaires,...).

L’énergie produite est exclusivement destinée aux coopératives et des dividendes sont versés en échange du capital mis à disposition.

La valeur ajoutée tirée de l’énergie renouvelable produite par l’installation acquise revient à la coopérative en tant que revenus sous la forme de certificats d’énergie verte. La coopérative gère également de nouveaux projets.

De nombreuses coopératives ont aussi un objectif social et apportent une valeur ajoutée à la région et la société. 👏 Pajopower (NL) en est un bon exemple.

3. Quels sont les avantages?

Les coopératives présentent de nombreux avantages. Elles possèdent leur propre énergie✔️, 100 % des bénéfices sont redistribués✔️ et leur facture énergétique est réduite✔️. Les coopératives citoyennes sont donc des alliés naturels des collectivités locales dans le domaine de la transition énergétique : elles contribuent à préparer votre commune à l’avenir, elles la rendent plus attractive et vous aident à atteindre vos objectifs climatiques.

Étant donné qu’une coopérative repose sur la participation des citoyens, elle oppose également moins de résistance aux projets destinés à fournir de l’énergie renouvelable. C’est logique, puisque les citoyens eux-mêmes en tirent profit! 😍 Cela représente un très gros avantage pour les éoliennes, qui provoquent très souvent un syndrome « Pas dans mon jardin ».

Autre avantage : les coopératives rendent votre commune plus attractive. Elles démontrent que les habitants soutiennent les projets qui y sont menés.

🏅 Investir dans la transition énergétique et l’accélérer

Un autre avantage pour les deux parties est que le capital mort est investi dans l’énergie renouvelable. On estime à 200 milliards d’euros l’argent que les Belges gardent sur leurs comptes-épargne, avec un taux d’intérêt très faible (taux de base 0,15 %).

Jan de Pauw pense que les éoliennes sont particulièrement intéressantes pour les coopératives citoyennes. Non seulement parce qu’elles produisent plus d’énergie que les panneaux solaires, mais également en raison des certificats d’énergie verte auxquels elles donnent droit.

Les éoliennes permettent ainsi de récupérer 8 % de leur production. Cette somme peut aussi être reversée aux investisseurs sous forme d’« intérêts ».

Une solution réaliste à grande échelle? Admettons que des coopératives citoyennes en Belgique achètent 1 000 éoliennes (pour environ 3 milliards d’euros). Cela ne représente qu’une part du montant total épargné, qui est récupéré à un taux d’« intérêt » de 8 %. Impressionnant, mais réalisable, n’est-ce pas?

💰 Retour sur investissement

Le délai de rentabilisation de ces investissements n’est pas mauvais non plus. Prenons par exemple la ville d’Eeklo en Belgique :

Pour qu’Eeklo puisse produire de l’électricité de manière autonome, il lui faudrait 14 éoliennes, soit un coût de 42 millions d’euros.

Cela peut sembler énorme, mais comparons ce chiffre aux combustibles fossiles. Eeklo compte 20 000 habitants, et environ 2 000 euros par habitant sont nécessaires pour satisfaire la demande annuelle en énergie. Un rapide calcul suffit pour comprendre que l’approvisionnement d’Eeklo en énergie coûte jusqu’à 40 millions d’euros par an au pays.

Tout à coup, un investissement de 42 millions d’euros ne semble pas si terrible, qu’en dites-vous ? Des fonds pourraient même être disponibles pour les installations en moins de 2 ans.

4. Comment faire pour que les coopératives citoyennes soient un succès?

Vous vous demandez probablement : « Tout cela a l’air très bien, mais que peut faire une commune ? »

En fait, les sources d’énergie renouvelable sont un bien local et naturel. Cela signifie qu’en tant que commune, c’est vous qui détenez les clés du succès des coopératives citoyennes. Pour savoir comment contribuer à la réussite des coopératives citoyennes dans votre ville, lisez ce qui suit. 👇

🍀 Offrir des opportunités

Ouvrez des sites sur lesquels les coopératives citoyennes pourront « collecter » cette énergie. Cette option peut être déployée sur tout le territoire, mais également en mettant à disposition des bâtiments publics et des terrains communaux.

🔍 Rechercher les opportunités pour votre commune

RESCOOP Flandre est la fédération flamande des coopératives citoyennes d’énergie renouvelable. Elle tient une liste (NL) de tous ses membres. Si votre commune se trouve dans un autre secteur, recherchez des organisations semblables dans votre région. Vous avez certainement la possibilité de soutenir une coopérative d’énergie dans votre ville.

Ce qu’il est important de savoir, c’est que la réussite d’une coopérative dépend des opportunités qu’une région peut lui offrir. Il vaut généralement mieux faire équipe avec les communes voisines pour accroître les opportunités.

🎍 Créer une plus-value pour la région

Les coopératives citoyennes le font parfaitement bien, mais vous pouvez renforcer cela en tant que commune. Créez un fonds environnemental auquel les coopératives locales peuvent contribuer. Investissez-le ensuite dans d’autres actions climat et projets sociaux.

📜 Définir votre vision de l’énergie renouvelable

Définissez la vision de votre commune sur l’énergie renouvelable et parlez-en ouvertement avec vos citoyens! Vous obtiendrez ainsi plus de soutien.

En particulier pour l’énergie éolienne, si vous définissez un ensemble de spécifications, tout sera plus clair. Définissez où la construction d’éoliennes est autorisée ou non. Réservez un pourcentage d’éoliennes aux coopératives citoyennes.
💡 Inspirez-vous de l’exemple d’Eeklo pour votre propre ville !

Cet article a été inspiré des webinaires en langue néerlandaise « De kracht van energiecoöperaties » et « Coöperatieve wind als motor voor lokale energietransitie » proposés par Jan de Pauw (RESCOOP) et Ben Caussyn (ville d’Eeklo).

Vous recherchez d’autres webinaires ? Cliquez ici !

Vous voulez être informé et recevoir d’autres conseils pour soutenir vos actions climat ? Pensez à vous abonner à notre newsletter mensuelle pour rester à la page :

Cities Citizens Solutions Energy
Subscribe for articles, tips, stories, and inspiration by our Futureproofed team, delivered straight to your inbox — once a month.
Sign up for our newsletter