Les citoyens veulent plus de vélos et moins de voitures après le coronavirus: nos villes sont-elles prêtes?

Mobility 4 min read , April 15, 2020
Les citoyens semblent être massivement prêts à faire du vélo.

Près d'un quart des Belges (24 %) prévoient de moins conduire en voiture après le coronavirus. Un nombre encore plus important de personnes (30 %) ont (re)découvert le vélo et souhaitent en faire plus souvent à l'avenir. Ces tendances ressortent d'une enquête réalisée par KBC, Het Laatste Nieuws et VTM Nieuws auprès de 2 048 Belges. Comment nos villes peuvent-elles concrétiser ces bonnes intentions? 🤔

Du rêve à la réalité

Cette crise du coronavirus nous touche de différentes façons. Elle fait réfléchir les citoyens sur leur mode de vie. Et elle les oblige à modifier leur comportement. Ces dernières semaines, un grand nombre de personnes ont été initiées à la vidéoconférence et au télétravail pour la première fois de leur vie. D'autres, en revanche, ont découvert que de nombreux trajets en voiture pouvaient également être effectués à vélo. 🚲

Laisser plus souvent la voiture à la maison, faire plus de trajets à vélo ou à pied: ce sont là des projets que les Belges interrogés ont indiqué avoir en masse. Pourtant, nous savons tous qu'il y a des obstacles entre le rêve et la réalité.

Il suffit de penser à la circulation intense et aux mauvaises infrastructures cyclables. Quels sont les manquements de nos villes? De Standaard a fait des recherches sur la base d'images vidéo de la Nationalestraat à Anvers (NL). Vous seriez effrayés pour moins que ça. 🤔

La bonne nouvelle? Nos villes détiennent la clé pour soutenir les citoyens et les aider à concrétiser leurs bonnes intentions. 🙌

Le soutien public est là: utilisez-le!

Une zone sans voiture dans le centre ville, la construction de nouvelles infrastructures cyclables et des zones d'émissions réglementées: le soutien public est-il suffisant pour cela? Eh bien, il semble que oui. Pour avoir une idée de ce qui est possible, il suffit de regarder ce qui se passe à Copenhague.

Là-bas, la politique cycliste est devenue une partie intégrante de la planification et de la conception urbaines. Au total, il y a environ 400 km de ‘pistes cyclables’ dans la capitale danoise. Résultat: 62% des navetteurs utilisent le vélo. Et la ville compte désormais cinq fois plus de vélos que de voitures (EN).

Le soutien des citoyens est positif, leur engagement est encore mieux.

Obtenir le soutien des citoyens est une bonne chose. Mais obtenir leur engagement est bien mieux. Pour ce faire, il faut les convaincre d'échanger leur propre voiture privée contre un vélo. Comment pouvez-vous y parvenir? Par exemple, en encourageant le partage de voitures électriques, comme l'a fait la commune de Bonheiden (NL), en accordant des réductions sur les abonnements de bus, comme à Machelen (NL), ou en installant des bornes de recharge supplémentaires, comme à Bilzen (NL) ou Marche-en-Famenne. Ainsi, les citoyens découvrent rapidement qu'ils peuvent économiser beaucoup d'argent et de temps.

La ville peut aller plus loin en partageant sa propre flotte communale en dehors des heures de bureau. Tout le monde y gagne: vous économisez sur les coûts conséquents des véhicules de la flotte et vous encouragez la mobilité durable en donnant vous-même le bon exemple. Trente (!) villes le font déjà. Vous voulez savoir comment commencer? Découvrez-le dans cet article de blog (NL)

Quelques initiatives intéressantes (liste non exhaustive):

  • Cambio: un service de carsharing (partage de voitures) qui vient compléter la marche, le vélo, les transports en commun comme alternative à la voiture personnelle ou secondaire. En Wallonie, en Flandre et à Bruxelles. 😉
  • le projet Wallonie Cyclable, mis en place en 2010, visant à promouvoir la mobilité durable,
  • la carte vélo de Bruxelles Mobilité qui reprend toute une série d’informations pour les cyclistes (pistes cyclables, promenades, zones de stationnement, stations de voitures partagées Cambio, Itinéraires Cyclables Communaux...)
  • la carte interactive des itinéraires du RAVel en Wallonie: plus de 1440 km de voies réservées aux piétons, cyclistes, cavaliers et personnes a mobilité réduite.
  • ...

Si vous connaissez d’autres initiatives de ce type, n’hésitez pas à les partager avec nous en nous écrivant à support@futureproofed.com afin que nous les ajoutions à cette liste. 💪

Vous voulez savoir ce que vous pouvez faire d'autre pour réduire (rapidement) les émissions dans votre ville? Découvrez-le dans ce plan en cinq étapes.

☀️FutureproofedCities permet de fixer facilement des priorités, de cibler et de suivre des mesures concrètes en matière de climat. Vous n'êtes pas encore utilisateur? Téléchargez notre guide d'utilisation gratuit pour découvrir la plateforme.

Vous en voulez plus? Inscrivez-vous pour recevoir une dose mensuelle d'inspiration:

Cities Mobility
Subscribe for articles, tips, stories, and inspiration by our Futureproofed team, delivered straight to your inbox — once a month.
Sign up for our newsletter